Règlement intérieur de l'association

Le règlement intérieur
Le règlement intérieur de l’association, bien que facultatif, est un document très utile qui
précise et complète les statuts.
Le règlement intérieur est facultatif, sauf pour les fédérations sportives agréées et les
associations soumises à une tutelle des pouvoirs publics.
Son existence est mentionnée dans les statuts.
Si les statuts définissent généralement l’objet et les principes de fonctionnement de
l’association, le règlement intérieur vient en complément. Il aborde les modalités pratiques du
fonctionnement de l’association, qui nécessitent une adaptation permanente à l’évolution de la
structure.
L’existence d’un tel règlement permettra donc d’éviter de trop nombreuses modifications des
statuts.
Le règlement intérieur ne doit ni contredire ni modifier les statuts. Il ne nécessite ni
déclaration ni publication, sauf pour certaines associations qui doivent le transmettre à leur
autorité de tutelle.
Il permet d’introduire de la souplesse et de la clarté dans votre fonctionnement. Il peut aussi
permettre de responsabiliser les membres.
En application du principe de liberté contractuelle, les statuts déterminent librement l’organe
compétent pour adopter et modifier le règlement intérieur.
Le règlement intérieur s’impose aux adhérents et aux dirigeants de l’association au même titre
que les statuts, à plusieurs conditions :
- son contenu doit être conforme aux dispositions légales et statutaires
- son adoption doit être régulière : il a été édicté dans des conditions le rendant opposable aux
membres (il est prévu dans les statuts, sa création a été décidée par une assemblée générale
des membres…).
En revanche, le règlement intérieur est inopposable aux tiers non membres sauf, sous
certaines conditions, ceux des associations chargées d’une mission de service public.
Le modèle de règlement intérieur qui suit n’est donné qu’à titre d’exemple.
L’organe habilité à l’adopter en déterminera librement le contenu, en y intégrant des
dispositions permettant de régler les difficultés liées au fonctionnement de l’association qui
ne sont pas prévues dans les statuts.
Modèle de clauses pouvant être incluses dans un règlement intérieur
Préambule
Le présent règlement intérieur est établi par l’<organe chargé de l’approuver> en application
de l’article <n> des statuts de l’association. Il est destiné à fixer les divers points non précisés
par les statuts et notamment ceux qui ont trait à l’administration interne de l’association
dénommée <nom>, sise à <nom de ville>, et dont l'objet est de <descriptif de l’objet>.
Le présent règlement intérieur s’applique à tous les membres de l’association. Il pourra être
modifié par décision de <nom de l’instance décisionnaire choisie>. Il est remis à l’ensemble
des membres ainsi qu’à chaque nouvel adhérent, et est annexé aux statuts de l’association. Le présent règlement intérieur est par ailleurs affiché dans les locaux de l’association.
Il s’agit ici de propositions de rédaction, qui dépendront néanmoins du contenu des statuts.
Article 1: Adhésions
Pour être membre <actif, associé…> de l’association, le postulant devra adresser une
demande d’adhésion au président de l’association, datée et signée, précisant l’engagement de
respecter les statuts et le règlement intérieur. 
Le non-respect de cette condition entraîne la perte de la qualité de membre.
Peuvent être précisées ici les conditions pratiques d’adhésion des personnes (physiques ou
morales) :
- éventuelles catégories de membres dont la définition est donnée dans les statuts (membre
actif, membre bienfaiteur, membre d’honneur, simple adhérent, etc.). Renvoyez au RI pour les
détails ;
- les conditions respectives d’adhésion (demande à l’assemblée générale, décision du CA,
simple paiement de la cotisation annuelle…). Ces conditions contribuent à définir l’aspect
plus ou moins démocratique du fonctionnement ;
- le montant annuel des cotisations à acquitter et les conditions de paiement ;
- les éventuelles conditions de refus d’adhésion (limite d’âge, critère géographique…)
énoncées dans les statuts.
Article 2 : Assemblée générale (AG)
La convocation à l’AG doit être expédiée aux membres de l’association au moins <quinze
jours> avant la date de l’AG par <organe chargé de l’expédition de la convocation>. Elle
comprendra l’ordre du jour de l’AG qui est fixé par <organe compétent pour fixer l’ordre du
jour>. Celui-ci doit tenir compte des questions qui lui sont soumises par les membres actifs au
moins <20 jours> avant la date de l’assemblée. L’AG délibère et se prononce sur les
questions figurant à son ordre du jour. Le vote par procuration est autorisé si la procuration
est présentée à l’ouverture de l’AG. Le nombre de pouvoirs détenu par un membre est au
maximum de <…>.
Peuvent être précisées, si elles n’ont pas été prévues par les statuts, les modalités concrètes
de convocation, d’organisation et de délibération (vote) de l’AG.
- désignation du pouvoir de convocation (président, bureau, CA) et périodicité des AG ;
- définition de l’ordre du jour (les adhérents peuvent-ils inscrire des points à l’ordre du
jour ?) ;
- mode de convocation (collective ou individuelle) et délai de convocation ;
- mode de scrutin (vote à main levée, à bulletin secret, par procuration…) ;
- majorité requise (simple, absolue ou qualifiée) dont le principe est énoncé dans les statuts ;
- nécessité (ou non) d’un quorum (par exemple obligation de présence de <25%> des
membres pour valider le vote) si son principe est prévu dans les statuts.
Article 3 : Conseil d’administration (CA), bureau et commissions
Le CA se réunit au moins <une fois par semestre>. Il élit <une fois par>, en son sein, <un
président, un trésorier et un secrétaire>. Les candidatures au CA sont adressées au président de l’association qui est chargé d’en
arrêter la liste le jour de l’AG.
Les décisions du CA sont prises à la majorité <simple, absolue ou qualifiée>. Le président
<représente l’association et concourt à toute action en rapport avec l’objet de l’association. …
ébauche à compléter>. Le secrétaire <rédige et soumet au bureau un compte rendu présenté
chaque année à l’approbation de l’AG. … ébauche à compléter> Le trésorier <est garant des
comptes de l’association. … ébauche à compléter>
Le bureau crée les <commissions, comités…> habilités à gérer les activités dont ils/elles ont
la charge et à étudier tout projet intéressant leur objet. La composition des <commissions,
comités…> est approuvée par le bureau du CA sur proposition du <responsable désigné>. Les
<commissions, comités…> sont consultés sur les décisions intéressant les diverses activités
de l’association.
Peuvent aussi être consignées les modalités pratiques de désignation des membres du CA et
du bureau :
- délais d’appel à candidature ;
- éventuelle désignation nominative d’un président, d’un trésorier et d’un secrétaire ;
- organisation interne : rôles respectifs détaillés des membres du bureau et des instances dont
le principe est défini dans les statuts ;
- périodicité de réunion de ces instances ;
- modalités de vote (les principes relèvent des statuts, les détails du présent RI) ;
- définition des attributions et modalités de fonctionnement des commissions
Article 4 : Activités
Chaque <activité/section/secteur> fonctionne sous la responsabilité d’un membre nommé par
le CA ou élu par les adhérents à <cette activité/section/secteur>.
Celui-ci propose au CA toutes mesures de recrutement, d’aménagement, d’achats et est en
charge de leur exécution après acceptation. Le local et le matériel consacrés à l’activité sont
utilisables par les adhérents de <telle heure à telle heure>, <à condition qu’un responsable
désigné par le CA soit présent>. L’inscription à l’activité est fixée à <x> € par an, payable
<par trimestre>. <Les mineurs et les chômeurs bénéficient d’une réduction de 50 %>.
Cet article peut rappeler la liste des activités proposées et préciser leur mode
d’organisation :
- existence de sections ou non, droits et devoirs de chacune des sections et leur degré
d’autonomie ;
- direction des sections (responsable de section élu et/ou salarié désigné) ;
- tarif des différentes activités, éventuels tarifs réduits (pour les mineurs, chômeurs, ou tarifs
de groupe) ;
- conditions de paiement et de remboursement.
Le contenu de cet article peut également faire l’objet d’un règlement intérieur spécifique, par
exemple un « règlement des activités ».
Article 5 : Comptabilité
La bonne tenue des comptes est garantie par le trésorier qui ne procède à des paiements que
sur présentation d’une pièce comptable visée <du président, du vice-président, du
secrétaire…>. La sincérité et la conformité des comptes sont garanties par deux membres du
bureau désignés par l’AG. Le trésorier présente aux adhérents réunis en AG un rapport
comptable annuel complet. On peut préciser ici les conditions concrètes de tenue et de contrôle des comptes de
l’association :
- séparation des responsabilités entre celui qui décide d’engager la dépense et celui qui
procède au paiement (non obligatoire en tant que telle), qui correspond à une bonne pratique
de gestion ;
- mode de désignation (i.e : par l’assemblée générale de deux personnes chargées de
surveiller les comptes et leur sincérité. Son principe relève des statuts.
- détail du type d’informations financières mises à disposition des adhérents (bilan, compte de
résultat, annexe destinée à compléter et à commenter le bilan, compte de résultats).
Article 6 : Procédures disciplinaires
Cet article peut donner des outils pratiques permettant de sanctionner un adhérent qui ne
respecterait pas les statuts ou le règlement intérieur (les principes généraux sont à préciser
dans les statuts) :
- mode de mise en cause (saisine par le CA d’un comité de discipline…) ;
- sanctions prévues (avertissement, suspension d’accès à des activités, radiation…). Le
principe de sanction doit être prévu par les statuts ;
- instance prononçant les sanctions (AG, bureau ou CA sur proposition d’un <comité de
discipline> par exemple). Là encore, énoncer le principe dans les statuts et renvoyer au
règlement intérieur pour les détails ;
- définition des droits de la défense dans la procédure disciplinaire (information, notification
par courrier simple ou recommandé, convocation, écoute, défense de l’adhérent mis en
cause…). Le principe relève aussi des statuts.
Article 7 : Modification du règlement intérieur
Une demande de modification du règlement intérieur peut être faite par tout membre du
<CA>, par <l’AG>, par <10 % au moins> des adhérents. Cette demande de modification doit
être adressée au <CA> au moins <15 jours> avant l’une de ses réunions. Le <CA> dispose de
4 mois pour valider ou refuser la modification proposée.
Il peut s’agir d’inscrire ici les procédures à respecter pour l’adoption d’un nouveau
règlement intérieur :
- demande de modification du règlement intérieur : par qui (par un adhérent, par l’AG, par le
CA), comment (par lettre au CA ou intervention en AG) ;
- validation du nouveau règlement intérieur (décision du CA, vote en AG sur proposition du
CA).
…et toute autre disposition pertinente au regard des statuts et du mode de fonctionnement de
l’association.

(complétez le réglement intérieur de l'association en modifiant cette page sur votre manager de site. Vous pouvez également supprimer cette page si elle ne vous est pas utile.)

 

Réglement Intérieur de l'Association des Parents d'Elèves de Saint-Agathon

Règlement intérieur de l’association des parents d’élèves  
de l’enseignement (APE) de l’Etablissement de Saint-Agathon .
 
Ce règlement intérieur complète et précise les statuts de l’Association des Parents d’Elèves des écoles de Saint-Agathon.
 
Il s’applique obligatoirement à l’ensemble des membres de l’Association. Il est disponible au siège de l’Association et une copie sera remise à chaque membre qui en fait la demande.
 
Les dispositions du présent règlement doivent être interprétées à la lumière des statuts. En cas d’ambiguïté ou de contradiction, les statuts s’appliquent par priorité sur le règlement intérieur.
 
 
Article 1 – Adhésion à l’Association 
L’adhésion à l’Association est libre pour toutes personnes qui souhaiteraient participer à la réalisation de son objet et qui sont investies de l’autorité parental sur un ou plusieurs enfants scolarisés à l’Etablissement.
 
L’adhésion à L’Association entraîne pleine et entière acceptation des statuts et du règlement intérieur. 

 Article 2 – Assemblée générale ordinaire et extraordinaire 
 Seuls, les membres de l’Association sont autorisés à voter lors des assemblées ordinaires et extraordinaires.
 
 La convocation des membres s’opère par courrier simple, postal ou informatique, quinze (15) jours au moins avant la date fixée et précise l’ordre du jour établi par le Conseil d’Administration.
 
 Lors du Conseil d’Administration convoquant l’Assemblée Générale Ordinaire, le Président de même que les membres du Conseil en fin de mandat, indiquent leur intention on non de se représenter. 
 En cas de vote à bulletin secret, le Bureau prévoit des bulletins et des urnes. Le dépouillement est effectué par un membre du Conseil d’Administration, assisté de deux (2) scrutateurs désignés en début de séance par l’Assemblée sur proposition du Président.
 
 Chaque membre de l’Association présent à l’Assemblée Générale ordinaire ou  extraordinaire ne peut détenir plus de cinq (5) procurations.
 
 Les votes par correspondance sont interdits.
 
 Article 3 ‐  Conseil d’Administration 
 Un tiers (1/3) des membres du Conseil d’Administration doit être renouvelé chaque année.
  
 Les membres du Conseil d’Administration, élus pour trois (3) ans, ne peuvent exercer plus de deux (2) mandats consécutifs.
 
Les candidats au Conseil d’Administration font leur demande écrite au Président cinq (5) jours au moins avant l’Assemblée Générale Ordinaire.
 
La liste des postes à pourvoir est établie par le Conseil d’Administration en tenant compte de ceux rendus vacants par les admiistrateurs qui perdent la qualité de membre de l’Association ou qui ont présenté leur démission.
 
Chaque membre du Conseil d’Administration est élu par l’ensemble  des membres de l’Association lors de l’Assemblée générale Ordnaire. Sont élus les membres qui ont obtenu le plus grand nombre de voix par ordre décroissant.
 
 Article 4 – Protection de la vie privée des adhérents 
Fichiers – Adresses électroniques 
Les membres de l’Association sont informés que l’Association met en oeuvre un traitement automatisé des adresses électroniques les concernant.
 
Ce fichier est à l’usage exclusif de l’Association laquelle s’engage à ne pas  publier ces données nominatives sur Internet et  ne pas transmettre ce fichier à des tiers, à l’exception des parents correspondants de classe, et à adresser les courriels en copie cachée.
 
 Les informations recueillies peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification selon les dispositions de l loi du 6 janvier 1978. Pour exercer ce droit et obtenir communication le concernant, le membre s’adressera au siège de l’Association. 
 Article 5 – Démission 
Le membre démissionnaire doit adresser sous lettre simple sa démission au Président de l’Association.
  
Dans la mesure du possible, le Conseil d’Administration est composé d’au moins deux (2) représentants de chaque entité de l’Etablissement  (maternelle et élémentaire). Les représentants de chaque entité sont chargés plus particulièrement de communiquer avec les parents correspondants de classe de l’entité, de suivre les activités des classes et de rapporter au Conseil d’Administration les activités de ces entités.
 
Toute absence doit être signalée auprès du Président ou du secrétaire du Conseil d’Administration avant chaque réunion du Consel d’Administration.
 
Le membre absent peut se faire représenter, avec délégation de vote, par un autre membre, choisi par lui, appartenant au Conseil d’Administration.
  
 Les délibérations du Conseil d’Administration doivent rester secrètes, à l’exception de celles figurant au procès‐verbal.
 
Après avoir obtenu l’accord du Bureau, le Président peut inviter toute autre personne à un Conseil d’Administration afin d’être auditionnée.
 
 Article 6 – Le Bureau 
Le Bureau ne peut pas excéder cinq (7) membres. Le Président propose au vote du Conseil d’Administration deux vice‐présidents, un secrétaire et un trésorier. Il peut aussi, s’il le juge utile, procéder à l’élection d’un membre supplémentaire chargé de remplacer momentanément un membre défaillant ou d’assurer une missin particulière ; dans ce dernier cas le nouvel élu siège  au Bureau, avec voix délibérative, que si sa mission est concernée.
 
L’élection de chaque membre du Bureau se fait à la majorité simple des présents, la voix du Président étant prépondérante en cas d’égalité de voix.
 
 Le Conseil d’Administration délègue au Bureau la conduite et la gestion des activités de l’Association sous réserve d’un contrle périodique lors de chaque réunion du Conseil.
 
A l’issue de l’Assemblée Générale Ordinaire, le Bureau sortant gère les affaires courantes et convoque rapidement une réunion du Conseil d’Administration.
 
Ce Conseil est présidé par l’ancien Président jusqu’à l’élection d’un nouveau Président, lequel propose, au cours de la même réunion, un Bureau à l’élection du Conseil.
 
Les délibérations du Bureau sont prises à la majorité simple des présents, la voix du Président étant prépondérante; elles doivent rester secrètes. 

Article 8 – Modalités d’engagement des dépenses 

Le président et le trésorier peuvent effectuer pour le compte de l’Association toutes les dépenses utiles à la réalisation de l'objet statutaire dans les limites fixées par le Conseil d’Administration.
 
 Article 9 – Modalités de remboursement des frais 
 Les frais justifiés par l’activité réelle d’un bénévole, dûment missionné par l’Association sont remboursées sur présentation des pièces justificatives. Tous les frais doivent faire l’objet d’un enregistrement permettant d’identifier clairement la personne bénévole, sa mission et la nature des frais engagés.
  
 Article 10 – Comptabilité des activités 
 Toutes les activités conduites par l’Association sont comptabilisées. Un bilan et un compte de résultat seront établis chaque année, toutes activités confondues.
         
 Le trésorier veille à la sécurité des données informatiques.
 
Article 11 – Adoption et modification du règlement intérieur 
Le règlement intérieur de l’Association est adopté ou modifié par le Conseil d’Administration à la majorité simple.
 
Dans les deux cas, il doit être ratifié par l’Assemblée Générale Ordinaire suivante à la majorité simple des votants

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 27/09/2015

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×